L’équipe recevra ses deux derniers adversaires à Kinshasa, pas à Goma (officiel)

  • par
Partager sur les réseaux sociaux

La ville province de Kinshasa est dorénavant la base circonstancielle de l’Association Sportive Dauphin Noir, pour cette suite et fin de la Vodacom Ligue 1. L’équipe de Goma est contrainte d’y jouer ses deux derniers matchs. D’abord ce lundi 31 Mai contre l’Académie Club Rangers de la place puis le dimanche 06 juin prochain, face au Sa Majesté Sanga Balende de Mbujimayi.
Ces deux rencontres de réciprocité étaient initialement prévues au stade de l’Unité de la Karisimbi, à Goma où, depuis l’avènement du coach John Birindwa, le club n’a été battu que par l’A.S Maniema Union de Kindu (1-2).
Les autres visiteurs que sont : le F.C St Eloi Lupopo (1-0), F.C Lubumbashi Sport (2-1) et T.P Mazembe (2-0) venus de la ville de Lubumbashi y ont tous laissé leurs plumes.
Cette décision a été prise par la comission de gestion de la Linafoot, faisant suite à l’éruption volcanique du 22 Mai dernier qui s’est stoppée aux portes de Goma mais avec d’énormes conséquences sur la ville touristique.
Ceci étant, les autorités du pays ont notamment levé l’option de fermer temporairement l’aéroport international de Goma.
L’une des victimes de cette mesure, Dauphin se trouve dans l’obligation de prolonger son séjour dans la capitale. Il ne s’est rendu pourtant à Kinshasa rappelons-le, le vendredi 21 Mai (veille de la fameuse éruption du volcan Nyiragongo), que pour se produire à une seule reprise.
Avec ses 29 points sur le plan comptable, l’unique représentant de la province du Nord-Kivu au championnat national de première division cette saison, meurt d’envie de terminer en beauté cette compétition dont la grande partie a été malheureusement, mal négociée.


Partager sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *