A.S Dauphin Noir ou la star du football congolais actuellement?

  • par
Partager sur les réseaux sociaux

Après sa victoire face au Tout Puissant Mazembe (2-0) le jeudi 20 Mai 2021 à Goma, l’Association Sportive Dauphin Noir est devenue la première équipe du pays à battre les corbeaux cette saison en Vodacom Ligue 1. Dorénavant, c’est bien elle la première formation dans l’histoire du football en province du Nord-Kivu, à faire tomber l’équipe Lushoise.

Retombées d’un succès largement mérité

Si en interne, les Gomatraciens trouvent que c’est tout à fait normal au regard de la détermination qui anime le groupe ces derniers temps, ce n’est vraiment pas le cas en externe.
Que ce soit localement au coup de sifflet final ou partout au pays et en dehors des frontières, Dauphin Noir est au centre des discussions.
Non seulement tout le monde en parle mais surtout, on veut voir de ses propres yeux les Héros qui ont donné une saveur très particulière au prestigieux championnat national de football pour ce dernier sprint.

Kinshasa sous le charme de Dauphin Noir

L’équipe était attendue à Kinshasa le dimanche 23 Mai 2021 pour y affronter le Racing Club de Kinshasa. Une rencontre remportée par 1 but à 3 et dominée littéralement par Katy Katulondji (auteur d’un doublé et homme du match) et ses coéquipiers.
« Nous avons mérité cette victoire, on a gagné face à Mazembe, si on n’allait pas gagner aujourd’hui, les gens pourraient croire que c’était du hasard. Nous avons prouvé que nous sommes l’équipe en forme en cette dernière étape de compétition. »
C’est ce qu’a lâché John Birindwa Cirongozi en conference de presse, l’entraîneur qui est entré de confirmer sa grandeur et son savoir-faire sur l’échiquier national.
Avant cette explication, les stars logiquement du moment ont été ovationnées partout où elles passaient. De leur permanence en passant par l’aéroport international de Goma, l’aéroport international de Ndjili à Kinshasa, l’hôtel, les rues de la capitale jusqu’au stade des Martyrs de la Pentecôte, la population sportive a chanté, félicité, encouragé, voulait toucher et se prendre en photos avec les véritables ambassadeurs du football Nord-Kivucien.

A.S Volcan, Nyiragongo, …

Au stade des Martyrs de la Pentecôte, la belle prestation des protégés de l’Inspecteur des FARDC, Gabriel Amisi Kumba a donné de la matière aux maigres spectateurs accrédités pour suivre ce match. Depuis la tribune principale, on pouvait entendre des cris : « A.S Volcan, A.S Nyiragongo, … craches du feu sur eux, … »

Des sobriquets pas vraiment anodins

La puissante équipe du Nord-Kivu disons-le, s’est produite au lendemain de l’éruption du volcan Nyiragongo qui a consumé une partie du territoire de Nyiragongo, au nord de la ville touristique.
D’ailleurs, au moment où ce match se dispuatait, la ville de Goma faisait face à des tremblements de terre qui ont fait paniquer toute la population notamment certains membres de l’équipe et joueurs qui sont restés sur place. Affecté par cette catastrophe naturelle, Birindwa Cirongozi au nom de toute la délégation, a lancé un message de compassion à la population du Nord-Kivu : « nos compassions à tous les habitants du Nord-Kivu, à nos familles qui sont à Goma. Avec le volcan, c’est vraiment horrible. Il fallait gagner ce match pour que la population soit réconfortée » s’est exprimé le technicien devant la presse sportive kinoise.
Au tableau partiel, l’A.S Dauphin Noir tient à la culotte la Jeunesse Sportive de Kinshasa à la onzième place.
Les deux équipes comptent 29 points mais celle de Goma a encore deux rencontres à livrer.


Partager sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *